Vous êtes ici

Jeunes Talents antillo-guyanais : filière pilote de ligne

   
En partenariat avec l’Association des Pilotes Professionnels Antillo-Guyanais (APPAG), qui est le maître d’œuvre principal, le CASODOM s’est engagé dans une action qui consiste à promouvoir le recrutement de jeunes pilotes professionnels de l’aviation civile originaires des Antilles et de la Guyane.

Les personnes concernées sont aussi bien celles qui résident dans leur département d’origine, que celles qui résident en Métropole.

La sélection des candidats des trois D.O.M. a eu lieu pendant la période des vacances. 

Quant à la sélection des 24 candidats résidant en Métropole, elle a eu lieu à Paris les 18 et 19 septembre dans les locaux du CASODOM – 7 bis, rue du Louvre – 75001 – Paris. Le jury de sélection qui  a été constitué était présidé par le président de l’APPAG , d’un administrateur du CASODOM, de commandants de bord, de directeurs d’écoles de formation des pilotes professionnels…

La remise des diplômes au bout de la formation devrait avoir lieu pour l’ensemble des diplômés en juin 2009 dans un cadre qui n’a pas été fixé, mais qui devrait être prestigieux.

Cette opération s’inscrit dans la droite ligne de la recherche de la promotion professionnelle des jeunes domiens que vise l’action que nous avons appelée « Les talents de l’Outre-Mer ». C’est d’ailleurs un des lauréats de l’édition 2007 des « Talents de l’Outre-Mer », Monsieur Mike Soubdhan, qui est le parrain de cette promotion.

Nous rappelons que la promotion de nos ressortissants est une mission devenue essentielle de notre association. On comprend que pour mener à bien cette mission parfois difficile, elle ait besoin de partenariats, de coopération, d’esprit d’ouverture. Et lorsque cela lui paraît utile ou nécessaire, le CASODOM est prêt à offrir son concours aux initiatives qui visent à la promotion des ressortissants des départements d’Outre-Mer et qui vont dans le même sens que celles dont il a pris lui-même la responsabilité. Le partenariat souhaité par l’APPAG ne pouvait qu’être accueilli favorablement par le CASODOM.